We use cookies to understand how you use our site and to improve your experience. This includes personalizing content and advertising. By continuing to use our site, you accept our use of Cookies, Privacy Policy Term of use.
Video Player is loading.
Current Time 0:00
Duration 0:00
Loaded: 0%
Stream Type LIVE
Remaining Time 0:00
 
1x
999 views • August 10, 2021

New York rend obligatoire le passe vaccinal ; L'identification du sexe sur certificats de naissance

Croisée des chemins
New York rend obligatoire le passe vaccinal ; L'identification du sexe sur certificats de naissance La ville de New York va devenir la première ville américaine à adopter une preuve de vaccination contre le COVID-19 pour une variété d'activités. Le maire Bill de Blasio a déclaré que la règle s'appliquera aux restaurants, salles de sport et spectacles en intérieur - et ce, tant pour les travailleurs que pour les clients. Il a déclaré : "La clé du laissez-passer de NYC sera une approche inédite dans la nation. Elle exigera la vaccination des travailleurs et des clients dans les restaurants d'intérieur, les salles de fitness et les salles de spectacles. Il s'agira d'une obligation." Les clients n'auront pas à être entièrement vaccinés. Ils devront prouver qu'ils ont reçu au moins une dose. Le mandat entrera en vigueur le 16 août. La plus grande organisation américaine de médecins et d'étudiants en médecine est sous le feu des critiques pour avoir suggéré que les certificats de naissance ne devraient pas préciser le sexe. Le conseil d'administration de l'American Medical Association, ou AMA, a adopté cette proposition, affirmant que la mention du sexe sur les parties publiques des certificats de naissance comporte un risque de discrimination. Mais tout le monde n'est pas d'accord avec cette proposition. L'activiste féministe Rachel Moran a écrit sur Twitter : "Qui gagne si la réalité biologique est effacée des certificats de naissance, et qui perd ? C'est l'atteinte la plus grave à la dignité et à l'autonomie des femmes que j'ai jamais vue dans ma vie." Et une nouvelle étude fait la lumière sur la façon dont les gens se sont adaptés à leurs espaces de travail improvisés : de l'endroit d'où ils travaillaient, à ce que sont certains des plus grands défis. L'étude a révélé que seulement 32 % des personnes interrogées ont déclaré travailler dans un véritable bureau à domicile. 31 % ont déclaré travailler dans la chambre à coucher, 23 % dans la salle familiale ou le salon, et 9 % dans la cuisine. Découvrez ces sujets et bien d'autres encore sur Croisée des chemins Lien pour nous laisser votre email : https://go.formulaire.info/form?p=TfbjHNrN https://odysee.com/@croiséedeschemins:9?r=Gw9SP5UVhNe924yomMyj4d4N2AE7V2mn Telegram : https://t.me/croiseedeschemins https://twitter.com/@CroiseeC https://www.youmaker.com/channel/eb811395-5810-4e24-ba13-71508675b33c
Show All
Comment 0